Itinéraire professionnel


Alexandre Delay
Adresse
Principales expositions personnelles
Principales expositions collectives
Livres par l’artiste
Frontispices
Vidéo
Catalogues monographiques
Catalogues d’expositions et ouvrages généraux
Périodiques
Biographie / rencontres




Alexandre Delay

né le 17. 11. 1941 à (CH) Assens.


Nationalités suisse et française
vit et travaille à Bouliac (Gironde)


Enseigne à l’Ecole d’Art de Lausanne de 1966 à 1971.

Réside en France depuis 1974,
enseigne à l’Ecole des Beaux-Arts de Bordeaux de 1974 à 1992.

Pensionnaire à l’Académie de France à Rome, Villa Médicis en 1986-87.

Enseigne à l’Ecole Nationale des Beaux-Arts de Lyon de 1992 à 1997.

Enseigne à L’École Supérieure d’Art(s) et Céramique de Tarbes de 1998 à 2008.



^ retour ^

Adresse

130, avenue de la Belle Etoile
F 33270 Bouliac
Tél/fax +33 (0)5 56 21 26 40



^ retour ^

Principales expositions personnelles

Galerie de l’Entracte, (CH) Lausanne, 1967.
Galerie du Fleuve, Bordeaux, 1969, 1970, 1971, 1972, 1976, 1978.
Galerie La Hune, Paris, 1972.
Galerie Delsol, La Rochelle, 1973.
Galerie Engelberts, (CH) Genève, 1973.
Galerie Stadler, Paris, 1973, 1975, 1977, 1978, 1980, 1982, 1983, 1986, 1988, 1992, 1993, 1995, 1996.
Musée d’Art Moderne de la Ville de Paris, ARC2, 1974.
Galerie Athanor, Marseille, 1976.
Galerie Isy Brachot, (B) Bruxelles,1977.
Centre Culturel Français, (D) Essen, 1978.
Galerie Jacques Donguy, Bordeaux, 1980.
Galerie Kara, (CH) Genève, 1982.
CAPC Musée d’Art Contemporain, Bordeaux, 1984.
Galerie Jacques Girard, Toulouse, 1985, 1986, 1988, 1991, 1993, 1996, 2003.
Galerie Jean-François Dumont, Bordeaux, 1985.
Musée Cantonal des Beaux-Arts, (CH) Lausanne, 1986.
Musée de l’Elysée, (CH) Lausanne, 1986.
Galerie Rivolta, (CH) Lausanne.1986.
Villa Médicis, Rome, 1987.
ART FAIR, (E) Valencia, 1987.
Musée Denis Puech, Rodez, 1988.
C.R.A.C. Valence, 1988.
Maison de la Culture, La Rochelle, 1989.
Musée de l’Elysée, (CH) Lausanne, 1991.
Galerie M&M, Cannes, 1991.
Réalisation d’une oeuvre monumentale, les 10 caryatides ou les gardiennes du chai, au Château Dillon, Blanquefort, 1995.
Galerie Les Bains douches avec Maya Andersson, Marseille, 1998.
Halle au Poisson, Perpignan, 1998.
Galerie J&J Donguy, Paris, 2000.
Espace Culturel de Assens (CH) avec Maya Andersson, 2000.
Decimus Magnus Art, Bordeaux, 2004.
Maison du livre de l’image et du son, Villeurbanne, 2004.
Bayonne art contemporain 2004.
Galerie Numaga, (CH) Colombier, 2007.
Galerie Pierre Hallet, Bruxelles, 2008.
Galerie OMNIBUS, laboratoire de propositions artistiques contemporaines, Tarbes, 2008
Chapelle Saint-Loup, avec Fabien Guiraud, (F) Saint-Loubès en Gironde, 2012
Galerie Numaga, avec Maya Andersson, (CH) Colombier, 2013
Les objets sont nus, avec Maya Andersson, Château Dillon, Blanquefort, 2015
Nue, visiblement. Chapelle des Minimes, Citadelle de Vauban, Blaye, 2016



^ retour ^

Principales expositions collectives

1967-71 - Musées et cabinets des estampes de (CH) Genève, (CH) Lausanne, (CH) Vevey, (CH) Fribourg, Saintes et St-Maximin.
1975 - Galerie Athanor, Marseille.
- Galerie La Pochade, Paris.
1976 - F.I.A.C., Galerie Stadler, Paris.
- EXIT, 22, rue de Seine, Paris.
- Identité/identifications, CAPC, Bordeaux.
- 11 peintres de Bordeaux, CAPC, Bordeaux.
1977 - Identité/identifications, Palais des Beaux-Arts, (B) Bruxelles.
1978 - Photo-constat/photo-graphie, Galerie Stadler, Paris.
- Dessins, textile et bois, Tours Multiple, Tours.
1979 - Horizon 80, Musée des Beaux-Arts, (CH) Lausanne.
1980 - Collections suisses actuelles, Kunsthaus, (CH) Zürich.
- Corps, Tours Multiple, Tours.
1981 - Corps, jeux et enjeux, Centre Culturel, Le Parvis, Tarbes.
1982 - Une autre photographie, Maison des Arts et de la Culture, Créteil.
- Images de la Suisse française, canton de Vaud, Fondation Galouste Gulbenkian, (P) Lisbonne.
1985 - L’autoportrait à l’âge de la photographie, Musée des Beaux-Arts, (CH) Lausanne.
- F.I.A.C., galerie Stadler, Paris.
- Autour du corps et de sa représentation, galerie Stadler, Paris.
1990 - corps multiplicité, Maison de la Culture, Les Hauts de Belleville, Paris.
1991 - 8 peintres vaudois Rumine pour la gloire, Musée des Beaux-Arts, (CH) Lausanne, Bündner Kunstmuseum, (CH) Chur et Galerie de l’Université, (CAN) Montréal.
1992 - Dessins et dessins, Ecole d’Art, Avignon, Musée des Beaux-Arts, Mulhouse.
1995 - 45° Nord & Longitude 0, CAPC Musée d’Art Contemporain, Bordeaux.
1999 - Mémoire Métisse, Château Palmer, Cenon.
2000 - (À JUSTE TITRE) avec François Cortès et Bruno Eble, Ancien Carmel, Tarbes.
2001 - Céramique approximative, Ancien Carmel, Tarbes.
2002 - BCV — ART, Aquisitions 91 - 01 (sélection), Musée Jenish, CH Vevey. - CORPS & CORPS, Carré Sainte-Anne, Montpellier.
2006 - 53 lauréats 1986 - 2005 Fondation Irène Reymond, Musée Arlaud, CH Lausanne.
2008 - Caprice des jeux — partie 2, curateur Jean-François Dumont, FRAC – collection Aquitaine, Bordeaux.
2009 - Dans la maison vide, 130 avenue de la Belle Étoile, (F) Bouliac.
2014 - Il n'y a pas de monde achevé, galerie Arena, (F) 13200 Arles 
2015 - Il fallait mettre des choses dans ce vide, La Réserve, Bordeaux
- Ancrage, exposition de gravures, La Réserve, Bordeaux
2016 - Quasar-Art contemporain, commissaire : Jean-Marc Terrasse, (F) Peyréhorade



^ retour ^

Livres par l’artiste

1972 - Ce sera toujours une idée de voyage, poème de Jean-Louis Froment avec 6 gravures au burin sur cuivre imprimées sur papier japon contrecollé sur des images photographiques imprimées en typographie.
Édition originale tirée à 60 exemplaires signés par les auteurs et numérotés de 1 à 60.
Librairie du Fleuve éd., (F) Bordeaux.

1973 - Vers l’image, texte de Jean-Louis Froment avec 9 dessins au crayon imprimés artisanalement en offset.
Édition originale tirée à 180 exemplaires signés par les auteurs et numérotés de 1 à 180.
Librairie du Fleuve éd., (F) Bordeaux.

1979 - Ce livre d’image..., Galerie Stadler éd., Paris.

1982 - Revue 4 Taxis, avec Michel Aphesbero, série perpendiculaire N°1, 1982, Bordeaux ; 2e édition augmentée d’un entretien avec Alexandre Delay, 1983.

1987 - Le modèle et son peintre, texte de Emmanuel Hocquard, éd. Galerie Stadler Paris & Villa Médicis, Rome.

1991 - Hier je n’ai pris aucune photographie, texte de Emmanuel Hocquard, Musée de l’Elysée éd., Lausanne.

1993 - L’Hôtel des ruines, Poèmes de Ray DiPalma avec 5 lithographies en couleur de Alexandre Delay et un cahier central de 8 pages (« photographies de plateau » de Juliette Valéry) en photocopies laser (couleur et noir/ blanc)
Édition originale tirée à 45 exemplaires signés par les auteurs et numérotés de 1 à 45.
Fondation Royaumont éd., (F) Luzarche.

1994 - And And And, texte de Cole Swenson, photographies d’Alexandre Delay. (Cet ouvrage est resté à l’état de maquette : 2 exemplaires pour les auteurs.)
Fondation Royaumont éd., (F) Luzarche.

1997 - Le voyage à Reykjavik, texte et image Emmanuel Hocquard et Alexandre Delay, P.O.L éd. Paris.

2006 - Le retour des Lucioles, texte Emmanuel Hocquard sur des images de Alexandre Delay, en préparation.

2012 - « Figures peintes » Tome 1, texte de Alexandre Delay et sa traduction en anglais par Patricia Chen, images Alexandre Delay, éd. Peinture & images 2012

« Figures peintes » Tome 2, texte de Pierre Lin Renié et sa traduction en anglais par Patricia Chen, images Alexandre Delay, éd. Peinture & images 2012

60 + 10 Caryatides, texte et images Alexandre Delay, éd. Peinture & images 2012

« Libé » miniatures peintes, texte et images Alexandre Delay, éd. Peinture & images 2012

Contact contact, texte et images Alexandre Delay, éd. Peinture & images 2012

STATUES, texte et images Alexandre Delay, éd. Peinture & images 2012

LE MUR & SON RÉCIT polyptyques, texte et images Alexandre Delay, éd. Peinture & images 2012

Le retour des lucioles (diptyques), texte Emmanuel Hocquard, images Alexandre Delay, éd. Avenue de la Belle Étoile

(On peut consulter, voire commander ces 8 livres dans la librairie Blurb, http://www.blurb.fr/search/site_search?search=Alexandre+Delay&filter=bookstore&commit=Rechercher )

2013 - « Figures peintes » Tome 3, texte d’Emmanuel Hocquard et sa traduction en anglais par Patricia Chen, images Alexandre Delay, éd. Peinture & images 2013



^ retour ^

Frontispices

1978 - Jours anciens, poèmes de Constantin P. Cavafy avec 1 gravure au burin imprimée sur papier japon contrecollé sur une photographie originale en frontispice des exemplaires n° 1 à 33 signés par Alexandre Delay.
(les 11 premiers exemplaires, comprennent, en plus, une épreuve sur Arches de la gravure au burin seule)
Fata Morgana éd., (F) Montpellier.

1981 - Le fils apprête, à la mort, son chant, poème de Jean-Paul Michel Michelena avec photographies imprimées et écriture manuscrite (8 pages) en frontispice des 170 premiers exemplaires signés par Alexandre Delay.
William Blake & Co éd., (F) Bordeaux.

1991 - Les aveugles du seul regard, poèmes de Jacques Chessex avec 1 photographie originale retouchée à la gouache signée par Alexandre Delay en frontispice des 20 exemplaires numérotés de I à XX.
PAP éd., (CH) Lausanne.



^ retour ^

Vidéo

1994 - Voyage à Reykjavik, chronique vidéo de 42 mn. réalisée avec Emmanuel Hocquard et Juliette Valéry. Distribution Kiosque, Bordeaux.

1998 - L’atelier d’Alexandre Delay, vidéo 15 mn. Réalisée par Sandrine Vivier. Production/distribution, Kiosque, Bordeaux



^ retour ^

Catalogues monographiques

1971 - Galerie du Fleuve, Bordeaux, textes de Jean-Louis Froment, Nadine Meyran, Jean Otth.
1973 - Galerie Engelberts, (CH) Genève, texte de Alexandre Delay.
1982 - Galerie Kara, (CH) Genève, textes de Marcel Cohen et de Claude Ritschard.
1984 - CAPC Musée d’Art Contemporain, Bordeaux, texte de Marcel Cohen, Jacques Henric, biographie de Michel Bourel.
1986 - Musée des Beaux-Arts, (CH) Lausanne, textes de Erika Billeter, Michel Bourel et Jean- Louis Froment.
1988 - Centre de Recherche et d’Action Culturelle, Valence, texte de Jacques Henric.
1989 - Galerie Stadler, Paris, textes de Marcel Cohen.
1991 - Galerie M&M, Cannes, texte de Suzanne Doppelt.
1992 - Galerie Stadler, Paris, texte de Alexandre Delay.
2004 - Bayonne art contemporain, Alexandre Delay, texte de Didier Arnaudet.
2007 - Galerie Numaga, FIGURES (le musée des nus), texte de Alexandre Delay.
2008 - Galerie Pierre Hallet, (récits), texte de Emmanuel Hocquard et Juliette Valéry.



^ retour ^

Catalogues d’expositions et ouvrages généraux

1976 - Pratique du dessin, Skira Annuel, Skira éd., (CH) Genève.
- Identité/Identifications, CAPC, Bordeaux, entretien de Alexandre Delay avec Jacques Claessen.
- 11 peintres de Bordeaux, CAPC, Bordeaux.
1978 - L’image autobiographique, Skira Annuel, Skira éd., (CH) Genève.
- Dessin bois et textile, Tours Multiple 78, Tours, texte de Alexandre Delay.
1980 - Corps, Tours Multiple 80, Tours.
1982 - Images de la Suisse française, canton de Vaud, Fondation Calouste Gulbenkian, (P) Lisbonne, texte de Claude Ritschard
1985 - L’autoportrait à l’âge de la photographie, Musée des Beaux-Arts, (CH) Lausanne.
- Trente ans de rencontres, de recherches, de partis pris : 1955 - 1985, Galerie Stadler, Paris.
1990 - L’art contemporain en France, Catherine Millet, éd. Flammarion.
1991 - Dessins et dessins, (2e volet), Ecole d’Art d’Avignon et Musée des beaux-Arts, Mulhouse.
- 8 peintres vaudois Rumine pour la gloire, Musée des Beaux-Arts, (CH) Lausanne.
1995 - Villa et Châteaux en Bordelais, Mécénart Aquitaine, Bordeaux, textes de Didier Arnaudet et de Alexandre Delay.
1998 - 4 conversations (Maya Andersson, Alexandre Delay, Emmanuel Hocquard & Juliette Valéry avec Henri Deluy) Action Poétique n° 151.
2002 - Céramique Approximative, École Supérieure d’Art et Céramique, Ancien Carmel, Tarbes.
- La Rencontre N°59 (Revue des Amis du Musée Fabre), Montpellier.
2006 - 53 Lauréats 1986 - 2005, Fondation Irène Reymond, Musée Arlaud, Lausanne.



^ retour ^

Périodiques

Pierre PARET, Peintures et gravures d’Alexandre Delay in Sud Ouest, 20 janvier 1971, Bordeaux.
Claude BOUYEURE, Alexandre Delay in Les lettres françaises, 5 avril 1972, Paris.
Pierre CABANNE, Delay piège l’image in Combat, 4 décembre 1973, Paris.
Anne TRONCHE, Alexandre Delay in Opus International N°51, juin-juillet 1974, Paris.
Olivier KAEPPELIN, Autoportrait d’Alexandre Delay fait par Olivier Kaeppelin in Exit, N° 6-7, hiver 1975, Paris.
Christian SCHLATTER, Alexandre Delay à la recherche d’une identité, in Sortir, N°7, janvier 1976, Marseille.
Alexandre DELAY, Le regard / la copie in Erres, N°8, 1979, Toulouse.
Pierre CABANNE, Le livre d’Images in Le Matin de Paris, 21 mars 1980, Paris.
Olivier KAEPPELIN, Le 2 mai 1980 in Opus International, 4e trimestre 1980, Paris.
Michel NURISDANY, Alexandre Delay et son image in Le Figaro, 21 mars 1980, Paris.
Marc LE BOT, Alexandre Delay ou la passion du double in La Revue d’Esthétique, N°3-4, 1980, collection 10/18 éd., Paris.
Didier ARNAUDET, Alexandre Delay in +-0, N°31, décembre 1980, (B) Genval.
Marie-Louise SYRING, Kunst und Moderne Psychoanalyse - Das Spiegelstadium in Kunstforum, N°43, janvier 1981, Mainz.
Didier ARNAUDET, Alexandre Delay in Art Press, N°57, mars 1982.
Pierre CABANNE, Les corps à corps d’images d’Alexandre Delay in Le Matin de Paris, 24 12 1983, Paris.
Marc LE BOT, L’atelier du peintre in Quinzaine littéraire, janvier 1984, Paris.
Philippe DAGEN, Delay in Quotidien de Paris, janvier 1984, Paris.
Jean EIMER, La peinture en grand d’Alexandre in Sud-Ouest, 13 10 1984, Bordeaux
Jacques HENRIC, Le modèle et son peintre in Art Press, N°124, avril 1988, Paris.
Larisa DRYANSKY, Alexandre Delay in Art Press, N°170, juin1992, Paris.
Philippe DAGEN, le nu dans l’Atelier in Le Monde, 21 4 1992, Paris.
Philippe DAGEN, Séductions inavouables in Le Monde, 9 12 92, Paris.
Valérie DE SAINT -DO, un film sur papier in Sud-Ouest, 25 12 97, Bordeaux.
A.M., Alexandre Delay & Emmanuel Hocquard, Le voyage à Reykjavik, P.O.L, Prétexte n°16 - hiver 1998
Gilles-Christian RÉTHORÉ, L’estran et le flou, in Cassandre Juillet-août 2002, N° 48
Gilles-Christian RÉTHORÉ, Betwixt & between : the liminal spaces of Alexandre Delay, in Spirit of Bordeaux (free guide) summer 2002, Bordeaux.
Emmanuel HOCQUARD (interview), Blanc & noir in Bordeaux culture 03, juin 2004, Bordeaux.
Laurence CHAUVY Un peintre emprunte des nus célèbres in Le Temps, 11 09 2007
Françoise JAUNIN Le musée des nus à Colombier in 24 HEURES, 19 09 2007
Pauline VROLIXS Décor évanescent révélant la femme-figure in l'Express/l'Impartial de Neuchâtel, 22 09 2007
Jean-Luc GERVASONI Alexandre Delay à nus in Petites affiches lyonnaises, 15 10 2007
Jean-Luc GERVASONI Collectionner c'est aussi investir in Petites affiches lyonnaises, 17 12 2007
Ives de VRESSE Iconographie sélective in Brussel, Deze Week Agenda, 19 02 08
Danièle GILLEMON Alexandre Delay in Le Soir-Mag, 27 02 2008
Roger Pierre TURINE Les “récits“ de Delay in La libre Belgique (La libre culture), 05 03 2008
Pierre-Lin RENIÉ, Alexandre Delay : le peuple de la peinture in Revue de l’art, n° 182/2014 
Aude Gaboriau, « La nudité, ce n’est pas qu’une histoire de corps » in Haute Gironde, 15 juillet 2016
Michèle Méreau, « Nue visiblement », un regard original in Sud-Ouest, 20 juillet 2016 



^ retour ^

Biographie / rencontres

1967 : première exposition personnelle de peinture à la galerie de L’Entracte à Lausanne (CH) où il accroche une vingtaine de portraits d’amis peints sur et derrière des supports de plastique transparent.

De 1968 à 1973 : expose seul ou en groupe, principalement des gravures au burin, dans les musées et galeries suisses, françaises et allemandes. Paysages d’abord, puis abstraction symbolique où apparaît, à travers une forme érigée, une figure très archaïque de figure humaine. Entrée de la photographie, par collage dans la transparence du papier imprimé. Début d’une longue collaboration avec la galerie-librairie de Fleuve à Bordeaux. Rencontre Jean-Louis Froment et Michel Bourel.

1972 : premiers dessins sur photographie. La figure se précise. Les premières autoreprésentations apparaissent.

1973 : rencontre Rodolphe Stadler. Première exposition à la Galerie Stadler, à Paris. Travaux de dessin sur photographie qui se situent en marge de l’Art Corporel. Cette collaboration, à travers 13 expositions personnelles, dure toujours. Rencontre Marcel Cohen.

1974 : ARC2, Musée d’Art Moderne de la Ville de Paris. Rencontre Olivier Kaeppelin. Arrive en France et s’établit à Fargues St-Hilaire, en Gironde. Enseigne à l’Ecole des Beaux-Arts de Bordeaux.

1976 : CAPC de Bordeaux, Identité/Identifications.

1979 : publie chez Rodolphe Stadler Ce livre d’images... comme un bilan de 8 années de travail sur les notions d’identité et de rapport entre modèle, peintre et tableau.

1981 : reprend la peinture. Abandon du papier marouflé au profit du contreplaqué. Collage systématique d’une ou plusieurs photographies au centre du tableau.

1982 : rencontre Claude Ritschard.

1983 : abandon de l’autoreprésentation. Le peintre, le modèle et le dispositif de l’atelier, dans leur imbrication, deviennent le sujet principal.

1984 : CAPC Musée d’Art Contemporain de Bordeaux. Rencontre Jacques Henric.

1985 : simplification du sujet ; le modèle devient le centre du tableau. La peinture s’obscurcit. Parallèlement au contreplaqué, travaille aussi sur du carton gris. Début d’une collaboration avec la Galerie de Jacques Girard à Toulouse.

1986 : Musée des Beaux-Arts et Musée de l’Elysée, à Lausanne. Lauréat de l’Académie de France à Rome, séjourne une année à la Villa Médicis. Abandon de la photographie dans certaines peintures. Rencontre Emmanuel Hocquard.

1986-89 : après une collaboration avec la cinémathèque de Toulouse sur l’effet Godard et une exposition au CRAC de Valence dans le cadre des 6e Rencontres Cinéma et Littérature, expose à la Maison de la Culture de La Rochelle lors de la rétrospective Jean-Luc Godard.

1990 : rencontre Charles-Henri Favrod autour du projet d’exposer au Musée de l’Elysée de Lausanne l’ensemble des petits montages photographiques préparatoires à la réalisation des peintures.

1991 : fait partie de l’exposition 8 peintres vaudois Rumine pour la gloire au Musée des Beaux- Arts de Lausanne, Bündner Kunstmuseum à Chur (CH) et à la Galerie de L’Université de Montréal, au Québec. Hier je n’ai pris aucune photographie, Musée de l’Elysée, Lausanne.

1992 : Ces choses «perdues de vue», Galerie Stadler, Paris. J’ai rencontré trois fois les Etrusques, Galerie Stadler, Paris.

1994 : Voyage à Reykjavik, film/chronique vidéo de 42 mn. réalisé avec Emmanuel Hocquard et Juliette Valéry. Distribution Kiosque, Bordeaux.

1995 : L’atelier de montage, exposition de 11 tableaux qui mettent en question l’unité du tableau au profit du «tableau-comme-un-assemblage», Galerie Stadler, Paris.

1996 : Peintures récentes, Galerie Jacques Girard, Toulouse : peinture sur photographie. Les photographies sont tirées «à cheval» sur 2 vues et la peinture détoure soigneusement les figures.

1998 : Le voyage à Reykjavik, livre réalisé avec Emmanuel Hocquard, P.O.L (F) Paris, rencontre Paul Otchakovsky-Laurens.

2000 : Dresser la table, Galerie J&J Donguy, Paris : petits contacts photographiques peints, épinglés à des « plateaux-tableaux » de formats divers, appuyés contre le mur et posés au sol sur des petits bouts de tasseaux. Des volumes de verre de 895 x 920 mm sur lesquels sont tendues des photographies agrandies et peintes sont également posées sur les bouts de tasseaux et appuyées contre les « plateaux-tableaux ».

2000 : Maya Andersson & Alexandre Delay, Espace Culturel d’Assens (CH). Travaux communs et personnels.

2002 : Corps et corps, au Carré Sainte-Anne à Montpellier : 24 dyptiques (acrylique et photo sur verre) dont 3 de 145 x 260 cm et 21 de 36 x 61 cm.

2003 : Jacques Girard à Toulouse : 25 diptyques de 36 x 61 cm. et 5 de 145 x 260 cm.

2004 : Adam & Ève chassés du Paradis, récit fait de 17 tableaux de 50 x 50 cm (peinture acrylique sur photographies n/b), Decimus Magnus Art, Bordeaux.
Le retour des Lucioles, Maison du livre de l’image et du son, Villeurbanne : (exposition sonorisée) avec Emmanuel Hocquard et, pour le son, avec Catherine Gilloire.
Bayonne art contemporain : création d’une Annonciation, 21 tableaux de 95 x 90 cm. Cette série a été « cassée » ; nous retrouverons certains tableaux dans d’autres assemblages.

2005 : 14 « Grandes Figures peintes », projet et préparation d’une exposition à la galerie Decimus Magnus Art, à Bordeaux pour 2006.

2006 : fermeture définitive de la galerie Decimus Magnus Art sous la direction artistique de Jean-François Dumont avant l’exposition. Projet reporté.

2007 : Exposition FIGURES (le musée des nus) à la galerie Numaga. Première occasion de montrer les Grandes figures peintes (21 tableaux) avec des pièces plus anciennes : 12 pièces de la série Le retour des lucioles + 9 pièces qui constituent La petite Annonciation.
À l'occasion de cette exposition, a été publié le catalogue FIGURES (le musée des nus).

2008 : Exposition (Récits), galerie Pierre Hallet, Bruxelles. 4 grands ensembles : Adam et Ève chassés du paradis (récit), La mélancolie (récit), La petite Annonciation (récit) et La Crucifixion (récit) + quelques esquisses, et 4 diptyques.
Il a été publié le catalogue (Récits), (32 pages, toutes en couleurs) qui reproduit l’ensemble des pièces importantes exposées et un texte de Emmanuel Hocquard et Juliette Valéry.
Exposition à la galerie OMNIBUS à Tarbes — laboratoire de propositions artistiques contemporaines — animée par Erika Bretton et Nicolas Cochereau — de 2 ensembles : 11 tableaux de la série des vénus des habitudes et 22 de celle des grandes figures peintes.



^ retour ^